Quelques informations pratiques à consulter avant votre départ, notamment en ce qui concerne les itinéraires routiers, les trains et avions disponibles, navettes aéroport, usages en matière de circulation et de sécurité.


Voyage à Gênes

Comment s'y rendre ?
  • Par avion

En avion, le temps de voyage estimé est d'une heure quarante environ. Si on y ajoute le temps de transport jusqu'à Roissy et celui nécessaire pour parvenir de l'aéroport de Cristoforo Colombo - Volabus ligne 100 - jusqu'au centre-ville de Gênes (six kilomètres), on obtient un total de quatre heures seulement pour un coût moyen de billet d'environ 250 euros aller-retour, mais on doit pouvoir trouver beaucoup mieux en s'y prenant en avance !

  • Par train

Gênes est un important noeud de communication ferroviaire, un des principaux hubs du nord de l'Italie. Les liaisons sont donc assez nombreuses via Nice/ Vintimille, mais encore chronophages (ligne vétuste, avant les travaux dont l'achèvement est prévu en 2018 mettant Gênes à une heure de Nice).Il existe soit la liaison TGV via Vintimille donc, soit la liaison via Turin (Artesia).

De Paris Gare de Lyon, compter environ huit à neuf heures de trajet pour un minimum de 65 euros l'aller. Prenez-y vous suffisamment tôt pour bénéficier de la tarification Prem's.

  • En voiture

Deux itinéraires à privilégier, à partir de Paris :

Paris / Lyon / Tunnel du Mont-Blanc / Gênes,
Plus long, mais parfois moins encombré : Paris / Dijon / Lausanne / Valais / Col du Grand-Saint-Bernard / Gênes.

Circuler à Gênes ?
  • A pied

Le coeur historique de Gênes est suffisamment restreint en superficie pour que vous puissiez le visiter de cette façon. Comme à Florence, les ruelles étroites sont peu propices à la circulation automobile (il y en a d'ailleurs assez peu). De plus, les façades des palais méritent d'être admirées calmement une par une, et les cafés sont, sans surprises, très accueillants.

  • En 2 roues

Si ce moyen paraît le plus agréable et le plus pratique en centre ville, ne vous y risquez pas si vous ne les maîtrisez pas. Nombre d’hôtels proposent gratuitement des vélos. De plus, une fois sorti des petites rues, la circulation italienne est très stressante pour un deux-roues.

  • En bus/ funiculaire/ petit train

Gênes possède évidemment ses lignes de bus qui vous permettront d’accéder aux principaux endroits à visiter. A noter la Circonvallazione a monte (Route des montagnes), qui à partir de la Gare Principe ou de la Piazza Corvetto, vous offrira une balade dans les hauteurs bien sympathique. Pour plus d'information sur les horaires, le site correspondant. Pour le funiculaire Zecca-Righi, c'est ici. Chouette promenade également par le petit train champêtre, à partir de la gare de Gênes-Casella.

  • En taxi

Le plus pratique pour obtenir un taxi est de le demander à l’hôtel ou au restaurant. Le système d’appel utilise un boîtier connecté au central et il vous est délivré un ticket comportant le nom du taxi et le temps estimé d’attente.

Si vous restez au centre-ville, votre taxi doit rester en tarif 1 (T1). Le tarif T4 est utilisé depuis l’aéroport vers le centre ville. Le tarif T2, le plus élevé n’est valable qu’une fois la limite de l’agglomération passée. Malheureusement, les chauffeurs ont une forte tendance à abuser et il est fréquent de voir subitement le compteur passer de T1 ou T4 à T2. Certains vont même jusqu’à masquer cette partie du compteur, vérifiez le régulièrement.

  • En voiture

Les loueurs traditionnels sont représentés à l’aéroport comme dans le centre ville. Ce mode de déplacement, s’il vous offre la possibilité de vous échapper pour visiter la Ligurie, pose le problème du stationnement, compliqué comme dans la plupart des villes italiennes d'Art.

A lire aussi :

Guide voyage : histoire de la ville de Gênes

Guide voyage : visiter Gênes

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z