Palerme, capitale de la Sicile, est un des principaux ports italiens mais aussi et surtout une ville d'Art et d'Histoire. Longtemps grenier à blé du bassin méditerranéen, Palerme et les plaines alentours sont aujourd'hui le pays des agrumes, dont la réputation n'est plus à faire.


Voyage à Palerme

Un peu d'histoire

Palerme est une ville aux multiples facettes. Des Phéniciens la fondèrent, les Romains la conquirent, suivis des Byzantins de Belisaire (535). Ensuite, ce sont les Sarrasins qui s'y installent en important leurs codes artistiques et architecturaux qui marquèrent durablement la ville. Les redoutables aventuriers Normands chassent les précédents maîtres en 1072 et font de Palerme, sous le règne de Roger II, la capitale du Royaume de Sicile. La ville entre dans son âge d'or.

A cette fusion de styles déjà nombreux s'ajoute le gothique, provenant du jeu des héritages, mariages et conflits, notamment via les dominations successives des Hohenstauffen (d'origine germanique) et des Angevins (d'origine française) à la fin du 13ème siècle.

Pour l'anecdote, signalons que les Vêpres siciliennes (massacre des Français par les locaux) remontent à cette époque. Au gré des hasards de l'Histoire, Palerme tombe ensuite sous la coupe des Espagnols, puis des Bourbons qui ajoutent une tonalité baroque à la cité.

Préparer sa visite

  • Palais des Normands

A tout seigneur tout honneur, s'il ne reste plus du vaste et somptueux édifice voulu par Roger II que la Tour pisane et quelques bâtiments, il n'en demeure pas moins que vous ne pouvez passer à coté :)

Ainsi vous visiterez la Cappella palatina (Chapelle palatine), au 1er étage du Palais, qui recèle une admirable décoration synchrétique d'inspiration anglo-normande, notamment exprimée via l'art de la mosaïque. L'accès est gratuit, attention aux horaires et conditions particulières d'ouverture, comme par exemple pour les anciens appartements du roi Roger II (visite guidée uniquement). Ne manquez pas non loin le jardin de la villa Bonanno et l'église San Giovanni degli Eremiti, véritable havre de paix surmonté de sobres coupoles orangées.

  • Cathédrale

Comme dans toutes les villes italiennes, un classique pour tout touriste qui se respecte, érigé au 12ème. S'y trouve par exemple le tombeau du grand Hohenstauffen Frédéric II, Barberousse, ou encore la couronne impériale de Constance d'Aragon.

  • Autres

Egalement, citons dans le désordre l'église La Martorana (Santa Maria dell Ammiraglio) sur la Place Bellini, fondée à la moitié du 12ème siècle, d'inspiration normano-byzantine, ou encore San Cataldo du 12ème également, mais d'inspiration arabe, avant de poursuivre par la Piazza Pretoria et sa superbe fontaine ornementée du 16ème.

Enfin quelques mots, certes bien réducteurs, pour, intra-muros, le Musée de la marionette, les trois oratoires baroques du décorateur Serpotta et hors de Palerme les catacombes "dei Cappuccini", le Palazzo Zisa, la villa Malfitano, le Monte Pellegrino, la ville voisine de Monreale et sa fameuse abbaye du 12ème siècle (Duomo, Chiostro...).

Comment s'y rendre ?

Ce qu'il faut savoir avant de choisir son billet d'avion, compagnie aérienne ou ferry.

  • En avion

Rarissimes dessertes à l'international en vol direct, il vous faudra la plupart du temps transiter par Rome. Des liaisons par autocar (trajet d'une heure environ) sont en place à partir de l'aéroport Falcone-Borsellino vers le centre-ville.

  • En bateau

Nombreuses dessertes par ferry depuis et vers Naples, Cagliari, Livourne, Gênes...

A lire aussi :

Guide voyage : préparation de votre voyage/ séjour à Naples

Guide voyage : visiter Naples

En savoir plus

Sources : Italie .com

Page précédente.../ Haut de page...

Venez nous retrouver sur le forum, fraîchement ouvert à vos partages d'expérience. A bientôt :*)

Plus >

Italie.com, guide voyage gratuit pour connaître l'Italie de A à Z